Norsk Bremuseum
6848 Fjærland

Tel: +47 57 69 32 88
Mobil: +47 97 68 02 28
Fax: +47 57 69 32 87

E-mail: post@bre.museum.no

Facebook

Fjærlandsfjorden 13
Fjærland
Sogn og Fjordane

+47 57 69 32 88

Norsk Bremuseum & Ulltveit-Moe senter for klimaviten, eit opplevingsmuseum om brear og klima for heile familien. Norsk Bremuseum ligg i Fjærland  i Sogndal kommune, og er eit offisielt Nasjonalparksenter for Jostedalsbreen.

Français - Musée norvégien du Glacier

Le Musée norvégien du Glacier est ouvert quotidien à partir de avril à octobre. L’objectif du Musée norvégien du Glacier est de rassembler, de créer et de divulguer les connaissances concernant les glaciers et le climat. 

Le Musée norvégien du Glacier

Heures d'ouverture

Le Musée norvégien du Glacier est ouvert quotidien à partir de avril à octobre.

Avril et octobre: 10:00 - 16:00
Mai - septembre: 09:00 - 19:00
Novembre - mars: sur demande

 

Entrée

Prix dans NOK:

Adultes 130,-
Enfants 70,-
Familles (2 adultes enfants sous 16) 280,-
Étudiants 70,-
Groupes plus de 10 pax 70,-
De toujours adhésion 900,-

Contact le Musée norvégien du Glacier

Addresse:
NO-6848 Fjærland

Téléphone: 47 57 69 32 88
Mobile: 47 97 68 02 28
Fax: 47 57 69 32 87

E-mail: post[at]bre.museum.no

Voyagiste, s'il vous plaît faire une réservation: post[at]bre.museum.no

 



A PROPOS DE NOUS

Le Musée Norvégien du Glacier & Centre climatique Ullveit-Moe est un musée interactif pour toute la famille, qui vous apportera des connaissances sur les glaciers et le climat de façon nouvelle et innovante.

Le musée est une fondation à but non-lucratif, établie par la Société Internationale de Glaciologie, l’Association Norvégienne de Randonnée, le Conseil d’Administration norvégien sur les ressources en eau et l’énergie, l’Institut Polaire Norvégien, l’Université de Sogn og Fjordane, l’Université de Bergen et l’Université d’Oslo.

Le but du Musée Norvégien du Glacier est de collecter, créer et diffuser les connaissances sur les glaciers et le climat. Les expositions couvrent à la fois des sujets d’histoire naturelle et culturelle. Les interactions dans l’environnement et entre l’Homme et la nature sont soulignées à travers un film, des modèles interactifs et des expérimentations avec de la glace en provenance directe du glacier. Le Musée Norvégien du Glacier – un musée pour les gens curieux.

Glaciers et climat – connaitre et réfléchir.
— Musée Norvégien du Glacier
Le Musée du Glacier au clair de lune par une nuit d’hiver. Photo : Gaute Dvergsdal Bøyum)

Le Musée du Glacier au clair de lune par une nuit d’hiver. Photo : Gaute Dvergsdal Bøyum)

L’exposition traite de 24 thèmes regroupés en quatre grandes catégories. Vous découvrirez, entre autres, comment les glaciers se forment, comment ils façonnent le paysage, et pourquoi ils jouent un rôle important dans la recherche sur le climat passé et futur.

Le Centre climatique fait partie du musée et vous fait voyager dans le temps, depuis la création de la Terre, via la dernière période glaciaire, pour s’achever en 2100.

Le Musée Norvégien du Glacier est un centre habilité du Parc National, comprenant des informations particulières à propos du Parc National du Jostedalsbreen.

Le Musée a été dessiné par l’architecte Sverre Fehn, qui a été récompensé par un award international pour ses travaux. Depuis le toit, vous disposez d’une vue spectaculaire sur les glaciers et le paysage environnant.


EXPOSITION

Voici une vue d’ensemble de l’exposition permanente du Musée Norvégien du Glacier & Centre climatique Ullveit-Moe. L’exposition principale a été rénovée et actualisée avec un nouveau design au cours de l’hiver 2016.

1. Sculpture de Bård Breivik, avec de la glace provenant directement du Jostedalsbreen.

Notre climat est fragile.

Notre climat est fragile.

2. Conception d’un film sur le glacier. Montre comment Ivo Caprino a créé le film. Il est diffusé deux fois par heure, et dure 18 minutes.

3. Notre climat est fragile – faites l’expérience des climats passé et futur. Une exposition insolite à propos des changements climatiques naturels et induits par l’homme. Voir aussi le Centre climatique Ullveit-Moe.

4. Qu’est-ce qu’un glacier ? La neige de l’année précédente forme un glacier…

5. Qu’est-ce que le vêlage ? Les glaciers “vêlent” lorsque des parties à l’avant se détachent et tombent à l’eau. NOUVEAU EN 2017 !

6. Mammouth. Le plus gros mammifère ayant jamais vécu en Norvège. Cette défense de mammouth trouvée en Sibérie est âgée de 30 000 ans.

7. La météo. Quel type de météo permet aux glaciers d’exister ?

8. Pourquoi la glace est-elle bleue ? Un morceau de glace du glacier a l’air blanc, mais sur le glacier la glace est bleue.

Expériences avec de la glace.

Expériences avec de la glace.

9. L’énergie issue du glacier. L’eau de fonte du glacier est utilisée pour produire de l’hydroélectricité. Certaines centrales sont construites sous le glacier.

10. Quelle quantité d’énergie peut-on produire ? Essayez de produire de l’énergie en pédalant.

11. Randonner sur le glacier. Équipement, photos et description de six randonnées différentes sur le glacier Jostedal.

12. La langue du glacier. Faites l’expérience des dessous d’un glacier en toute sécurité en entrant dans un canal d’eau de fonte artificiel. Écoutez le bruit de la glace en mouvement et de l’eau de fonte et sentez le vent froid.

13. Comment les fjords se sont formés. Au cours des 2-3 derniers millions d’années, les glaciers ont creusé les fjords. Comment ça marche ? Les fjords sont-ils plus profonds que le Grand Canyon aux États-Unis ?

Ötzi – l’homme dans la glace.

Ötzi – l’homme dans la glace.

14. La rivière du glacier crée de nouvelles terres. Grâce à la rivière du glacier, Fjaerland augmente sa superficie chaque année. Comment ?

15. Pourquoi le fjord est-il vert ? (expérience) L’été, l’eau du fjord n’est pas claire mais d’une couleur gris-vert.

16. Climat et changement climatique. Qu’est-ce que le climat et les périodes glaciaires, qu’est-ce qui modifie le climat, qu’est-ce que l’effet de serre ?

17. Les glaciers – notre meilleure archive sur le climat. Les scientifiques obtiennent des carottes de glace de plusieurs kilomètres de long dans la calotte glaciaire au Groenland et en Antarctique. Ces carottes de glace contiennent des informations sur le climat du passé.

18. Expériences avec de la glace. Regardez la glace fondre sous la pression, et geler de nouveau. Faites des expériences avec de l’eau colorée coulant à travers la glace.

19. Expériences avec de la glace. Broyez comme un glacier. Érodez la roche comme le fait le glacier et participez à la formation d’une vallée.

20. Le Parc National du Jostedalsbreen a été établi en 1991. Le Musée du Glacier est situé à l’une des entrées du Parc. Découvrez à quoi ressemble le paysage sous la calotte glaciaire.

21. Utilisation du glacier et du glacier Tunsbergdalsbreen en 1959. Culture et histoire du glacier. A quoi ressemblait une expédition dans les années 50 ?

22. Expériences. Fabriquez votre propre “glace molle”, essayez la vis à glace dans de la glace venant directement du glacier et apprenez comment les crevasses se forment dans le glacier.

23. Ötzi – l’homme dans la glace. L’exposition raconte l’histoire d’Ötzi, cet homme vieux de 5300 ans retrouvé dans un glacier des Alpes Européennes en 1991. Découvrez aussi les trouvailles faites dans certains des glaciers de Norvège.

24. Qu’est-ce que les rivières glaciaires ont de spécial ? Apprenez la différence entre les rivières glaciaires et les autres. Regardez et écoutez les relevés météorologiques en temps réel sur le glacier (1000 m au-dessus du niveau de la mer) et au bord de la rivière glaciaire.

La disposition générale de l’exposition principale telle qu’elle est aujourd’hui, a été majoritairement mise en place en 1995. En 2016, nous avons fait une réfection et actualisé toute l’exposition. Depuis 2012, nous avons considérablement amélioré le musée en introduisant davantage d’informations sur écrans. L’un de nos plus importants changements est la traduction de l’intégralité de l’exposition en 13 langues. A l’origine, nous proposions une traduction en norvégien, anglais et allemand. En 2013 et 2014, nous avons installé l’exposition extérieure “Le terrain de jeu éducatif”, où se trouvent les sculptures de notre famille de mammouths. Notre dernier ajout à l’exposition est un écran géant, prêt pour notre 25ème anniversaire en 2016, montrant à présent le plus gros vêlage jamais filmé.


CENTRE CLIMATIQUE ULLVEIT-MOE

En juillet 2007, le Musée Norvégien du Glacier & Centre climatique Ullveit-Moe ont inauguré l’exposition “Notre climat est fragile – faites l’expérience des climats passés et futurs”.

La première partie de l’exposition présente les changements naturels du climat. Voyagez dans le temps et faites l’expérience de la naissance de notre planète il y a presque 5 millards d’années, du climat tempéré du Tertiaire quand d’immenses mammifères peuplaient la Terre, et du climat froid de la dernière ère glaciaire.

Puis l’être humain est apparu et a commencé à influencer le climat.

La deuxième partie de l’exposition traite de notre futur. Expérimentez différents scénarios pour les années 2040 et 2100, et apprenez-en plus sur les challenges que nous allons rencontrer.

Sir David Attenborough clôture l’exposition en ces termes : “Nous avons encore le temps d’agir pour faire des changements qui sauveront la vie de cette planète. C’est la seule maison que nous ayons !”

CRÉDITS

Le batiment a été dessiné par l’architecte Sverre Fehn.

Responsable des travaux de construction : Veidekke Entreprenør AS.

L’exposition a été conçue par Sarner Ltd. London.

Scientifiques et chercheurs ayant contribué au contenu scientifique de l’exposition :

Dr Jan S. Fuglestvedt, Directeur de Recherches, Centre de recherches pour le climat international et l’environnement, Oslo (CICERO)

Prof. Jon Ove Hagen, Université d’Oslo

Prof. Peter Haugan, Université de Bergen

Dr. Miriam Jackson, Conseil d’Administration Norvégien sur les ressources en eau et l’énergie (NVE)

Prof. Eystein Jansen, Directeur, Centre Bjerknes pour la Recherche sur le Climat, Université de Bergen

Prof. Atle Nesje, Université de Bergen

Prof. Olav Orheim, président du Conseil d’Administration du Musée Norvégien du Glacier et directeur de projet

Cand. Scient. Karen Weichert, Musée Norvégien du Glacier, secrétaire de projet

Dr. Jan Gunnar Winther, Directeur de l’Institut Polaire Norvégien


TERRAIN DE JEU ÉDUCATIF

Une famille de mammouths laineux

Une famille de mammouths laineux

En mai 2014, le Musée Norvégien du Glacier a inauguré l’exposition extérieure “Terrain de jeu éducatif”. Le terrain de jeu a été conçu spécialement pour nos plus jeunes visiteurs, où ils peuvent en apprendre plus sur le mammouth laineux, la montée du niveau de la mer et les moraines.

La première partie du terrain de jeu a ouvert en mai 2013, lorsque la famille de mammouths a été présentée.

En mai 2014 nous avons terminé le Terrain de jeu éducatif en introduisant des pièces interactives traitant de la montée du niveau de la mer et de la formation des moraines.

Montée du niveau de la mer.

Montée du niveau de la mer.

Qu’est-ce qu’une moraine ?

Qu’est-ce qu’une moraine ?

La pièce sur la montée du niveau de la mer est un paysage miniature de Fjærland, avec le Musée du Glacier situé entre des montagnes abruptes dans le delta d’une rivière au bord du fjord. Comment le réchauffement climatique affecte l’eau et les glaciers pour faire monter le niveau de la mer ?

Qu’est-ce qu’une moraine ? La pièce contient de réels sédiments glaciaires (till) et trois glaciers que l’on peut pousser entre les montagnes pour former des moraines. Cachés dans la moraine, vous pourriez même trouver d’excitants fossiles d’animaux préhistoriques !

Les espaces extérieurs avec le Terrain de jeu éducatif. Photo : Gaute Dvergsdal Bøyum.

Les espaces extérieurs avec le Terrain de jeu éducatif. Photo : Gaute Dvergsdal Bøyum.


L’ARCHITECTE – SVERRE FEHN

Le musée a été conçu par l’architecte Sverre Fehn, qui a été récompensé par des awards internationaux pour ses travaux.

fehn.jpg

Sverre Fehn est né à Kongsberg en 1924. Il a étudié l’architecture à l’École d’Architecture et de Design d’Oslo, où il a obtenu son diplôme en 1948. De 1971 à 1993, il a été professeur à l’École d’Architecture et de Design d’Oslo.

Sverre Fehn a exposé dans de nombreux pays, comme la France, le Brésil, la Finlande, la Suède, le Danemark, l’Islande, l’Espagne, l’Italie et bien sûr la Norvège. Il a donné des conférences dans plusieurs universités, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni. En 1977, il a reçu le Prix Pritzker d’Architecture, l’un des awards les plus notoires dans le domaine de l’architecture. De nombreux batiments conçus par Sverre Fehn sont des musées ou des galeries, mais il a également dessiné des habitations privées.

QUELQUES EXEMPLES:

• Le Musée Norvégien du Glacier, Fjærland

• Ivar Aasen-tunet, Ørsta/Volda

• Aukrustsenteret, Alvdal

• Preus Museum (Musée norvégien de la photographie), Horten

• Hedmarksmuseet og Domkirkeodden, Hamar

• Norsk Arkitekturmuseum, Oslo

• Le Pavillon norvégien à l’Exposition Universelle de Bruxelles en 1958

• Le Pavillon norvégien à la Biennale de Venise en 1962

• Villa Schreiner

• Villa Busk

 
Bremus-strek.jpg
 

En 1989, Sverre Fehn a débuté son travail sur le design du Musée Norvégien du Glacier, qui a ouvert ses portes en 1991. En 2002, le musée a pris la decision de s’agrandir. Cette extension devait abriter une nouvelle exposition sur le changement climatique. Pour Sverre Fehn, ce fut un grand challenge. Il a dû modifier le design d’un batiment qu’il avait déjà conçu comme un tout. Pour finir, l’extension a été construite autour du cinéma existant. Les travaux de construction ont commencé à l’automne 2006. En juillet 2007, le Centre climatique Ullveit-Moe a été inauguré. Sverre Fehn est décédé le 23 février 2009.

Dessin de la face nord du Musée Norvégien du Glacier avec le spectaculaire Centre climatique et ses murs en pente

Dessin de la face nord du Musée Norvégien du Glacier avec le spectaculaire Centre climatique et ses murs en pente


COMMENT VENIR

L’arrivée à Fjærland se fait par la route 5 depuis Skei ou Sogndal. A côté du musée, à l’intersection de la route principale RV 5 et de la route FV 152, se trouve un arrêt de bus appelé “Fjærland kryss”. Nous encourageons nos visiteurs à voyager dans les transports en commun. Il y a plusieurs trajets de bus qui conduisent à nous, ainsi qu’un ferry de passagers sur le Fjærland Fjord en provenance de Balestrand et Hella pendant l’été. Visitez le site internet “Kringom” pour obtenir davantage d’informations sur les transports en commun.

Si vous souhaitez voyager de façon écologique, consultez GO ECO pour des tours en transports publics. Vous pouvez également consulter Visit Sognefjord pour plus d’informations.

Fjord Tours offre un trajet en bus très spécial entre les fjords classés au patrimoine de l’UNESCO de Geirangerfjorden et Naerøyfjorden durant l’été. A Fjærland, vous pouvez à votre convenance débuter, finir, ou prendre le tour en cours.

Pour les personnes voyageant avec des véhicules électriques, une station de recharge est à votre disposition sur le parking du musée. La station de recharge est gérée par l’opérateur Grønn Kontakt.

Temps de trajet pour Fjærland depuis :

• Skei : 30 min (en voiture – 28 km)

• Sogndal : 35 min (en voiture – 34 km)

• Bergen : 4-5h (bus ou voiture)

• Oslo : 6-8h (bus ou voiture via Laerdal)

FERRY DE PASSAGERS SUR LE FJÆRLAND FJORD

La croisière Fjord et Glacier vous amène à Fjærland durant l’été. Le bateau navigue entre Balestrand et Fjærland en juin, juillet, aout, et septembre (jusqu’au 15 septembre). Cliquez ci-dessous pour consulter les horaires.

LE BUS DU GLACIER

Le bus du glacier passe deux fois par jour, tous les jours. Les horaires du bus s’accordent avec ceux du bateau en provenance de Balestrand. Le premier tour vous emmène aux deux glaciers, le Supphellebreen et le Bøyabreen. Le second tour vous emmène au Bøyabreen. Le bus s’arrête au Musée Norvégien du Glacier et il est possible de le visiter. En haute saison, un guide est présent dans le bus. Le bus est en service en juin, juillet, aout et spetembre (jusqu’au 15 septembre).


FJÆRLAND

Fjærland est le district entourant le Fjærlandsfjord, un bras du Sognefjord. Fjærland a une population de 300 habitants, et fait partie de la municipalité de Sogndal. Le centre de Fjærland est Mundal, à environ 3 km de la route principale en longeant le fjord. La plupart des gens à Fjærland vivent de l’agriculture ou du tourisme. Visitez le site internet de Fjærland !

La région a été occupée depuis l’âge Viking, mais on y a également trouvé des objets remontant à l’âge de pierre. La densité de la population a varié avec le temps, et une émigration de grande ampleur vers les États-Unis a eu lieu à la fin du XIXe siècle.

Mundal dispose d’une école et d’une église, ainsi que de boutiques, hotels et autres services. L’église date de 1861, et a été reconstruite en 1931. Elle est ouverte au public. Vous trouverez aussi à Mundal La Ville Norvégienne du Livre avec de nombreuses boutiques pittoresques de livres d’occasion. La Ville du Livre a été inaugurée en 1996, devenant ainsi la huitième Ville du Livre mondiale et la première en Scandinavie.

Livres et vue paisible sur le fjord. Photo : The Norwegian Booktown.

Livres et vue paisible sur le fjord. Photo : The Norwegian Booktown.


NATURE ET PAYSAGE

Le paysage à Fjærland a été façonné par les glaciers au cours de périodes glaciaires successives durant les 2,5 à 3 derniers millions d’années. D’imposantes montagnes et des vallées en U entourent de larges zones de delta qui proviennent de l’accumulation de sédiments charriés par les rivières descendant des glaciers.

Les glaciers Bøyabreen et Supphellebreen descendent dans la vallée à Fjærland. Ce sont des branches du Jostedalsbreen – le plus grand glacier du continent européen (474 km²). La langue du glacier avance à une vitesse de 2m par jour – l’un des plus rapides de Norvège. Supphellebreen, d’une altitude de 60 m, est le glacier tombant le plus bas de la Norvège méridionale. Certaines zones de Fjærland appartiennent au Parc National du Jostedalsbreen. Le Parc National couvre 1315 km² et se caractérise par de grandes variations de paysages sur de courtes distances, depuis les fjords et les plaines jusqu’aux montagnes et glaciers.

Un jour d’été idyllique à Fjærland. Photo : Finn Loftesnes.

Un jour d’été idyllique à Fjærland. Photo : Finn Loftesnes.

Le glacier Jostedalsbreen a été utilisé comme voie de transport pendant plusieurs centaines d’années. L’une des routes les plus populaires au sud du Jostedalsbreen circule entre Lunde et Fjærland.

L’estuaire du Bøyaøyri à la pointe du fjord est une réserve naturelle protégée, en raison de son rôle dans la migration des oiseaux au printemps et à l’automne. 100 espèces différentes y ont été observées, et une cinquantaine d’entre elles nichent dans la zone.

Beaucoup de neige est typique de Fjærland en hiver.

Beaucoup de neige est typique de Fjærland en hiver.

Les fermes sont étendues et faciles à entretenir, en comparaison avec le reste de l’ouest de la Norvège. La qualité du sol et le climat sont particulièrement propices à la production de lait et de viande. Toutes les vallées de Fjærland disposent d’alpages, aussi appelés ‘støl’ ou ‘sæter’. Ils sont accessibles par des sentiers ou des chemins carrossables. Quelques-uns sont encore utilisés aujourd’hui.

TOURISME

Depuis la seconde moitié du XIXe siècle, les voyageurs sont venus explorer les fjords, les montagnes et les glaciers.

Le tunnel du Jølster, ouvert en 1986. Photo : Anders J. Bøyum.

Le tunnel du Jølster, ouvert en 1986. Photo : Anders J. Bøyum.

Durant les premières années, de nombreux bateaux de croisière amenaient les touristes à Fjærland, d’où ils partaient à cheval ou en calèche pour les glaciers. Aujourd’hui, ces tours sont assurés en bus. Plusieurs bateaux de croisière visitent Fjærland chaque été. La nature magnifique, le calme et les belles randonnées continuent particulièrement d’enthousiasmer les visiteurs. Le sentier depuis la Vallée Supphelledalen qui monte au refuge Flatbrehytta est la meilleure porte d’entrée pour les randonneurs qui souhaitent approcher les glaciers. De plus, l’association sportive locale a balisé un certain nombre d’autres sentiers, allant de marches faciles d’une demi-heure à des randonnées ardues de 5 ou 6 heures. Consultez Fjærland Guiding pour des visites du glacier et des randonnées !

Vous trouverez à Fjærland deux beaux hotels en bois au bord du fjord. Le classique Hotel Mundal a été construit en 1891 tandis que Fjærland Fjordstue Hotel, à l’origine construit comme une pension, a vu le jour en 1937.

COMMUNICATION

Jusqu’en 1985, le seul moyen de se rendre à Fjærland était de voyager par bateau sur le Fjærland Fjord. En 1986, la route nord vers Jølster a été ouverte. Elle a été inaugurée par l’ancien vice-président des Etats-Unis Walter F. Mondale, dont le nom et la famille proviennent de Mundal à Fjærland. En 1994, la route a été poursuivie au sud vers Sogndal rendant ainsi Fjærland facile d’accès à la fois au nord et au sud.

Aujourd’hui, des bus quotidiens connectent Fjærland à, entre autres, Oslo, Bergen, Flåm, Sogndal, Stryn et Førde.

 

PARC NATIONAL DU JOSTEDALSBREEN

Carte montrant les 37 langues glaciaires provenant du Jostedalsbreen. Carte issue du livre « Norsk isbreer », Orheim, O. 2009.

Carte montrant les 37 langues glaciaires provenant du Jostedalsbreen. Carte issue du livre « Norsk isbreer », Orheim, O. 2009.

Le Parc national du Jostedalsbreen est un paysage façonné par l’eau et la glace. Il a été instauré par Décret Royal le 25 octobre 1991. Il couvre 1315 km², dont la moitié est recouverte par le glacier, et 90% de sa surface se situe au-dessus de 800 m d’altitude. Le Jostedalsbreen est le plus grand glacier du continent européen, avec une superficie de 474 km².

Les objectifs derrière la création du Parc National sont les suivants :

·        Protéger une zone glaciaire vaste et variée, ainsi que sa faune, sa flore et sa géologie.

·        Permettre d’apprécier la nature sans dépendre d’installations techniques

·        Protéger notre héritage culturel

QUELQUES FAITS A PROPOS DE LA CALOTTE GLACIAIRE DU JOSTEDALSBREEN

Superficie : 474 km²

Longueur : 60 km

Point le plus haut : 1957 m d’altitude (Høgste Breakulen)

Point le plus bas : 60 m d’altitude (au pied du glacier Supphellebreen)

Epaisseur maximum : 571 m

Plus grande épaisseur de neige mesurée : 12m

Erosion totale de la roche : 400 000 tonnes/an

Volume du glacier : 73 km³

Equivalent en eau douce : 73*10¹² litres, soit 300 000 millions de baignoires d’eau, ou la consommation en eau de la Norvège pendant 100 ans.

NN_besøkssenter_nasjonalpark_engelsk.png